Une troisième mission de Sant’Egidio auprès des réfugiés rohingyas

    Print Friendly, PDF & Email

    Une nouvelle mission de Sant’Egidio partira à la fin de cette semaine pour apporter de nouvelles aides. Il s’agit cette fois de rejoindre le camp de réfugiés de Kutupalong qui abrite plus de 400 000 Rohingyas.

    Même si l’attention internationale sur le drame des Rohingyas s’est amoindrie, la situation dans les camps de réfugiés reste dramatique. C’est surtout la situation sanitaire qui s’aggrave : après une épidémie de choléra, qui s’est diffusé en décembre, c’est à présent la diphtérie qui touche plus particulièrement les enfants. L’arrivée prochaine de la mousson laisse présager une accentuation de la malaria.

    Comme nous l’avons annoncé à l’issue de la dernière mission, (LIRE) notre engagement se poursuit aux côtés du  MOAS (Migrant Offshore Aid Station) dans les hôpitaux de campagne de Shamlapur et Unchiprang, avec la Caritas Bangladesh pour la distribution de denrées de première nécessité (nourriture, vêtements, médicaments).

    Mais surtout, la Communauté entend se faire charge de la situation dramatique des enfants, au nombre d’environ 350 000. Avec l’aide de l’association du Bangladesh “We the Dreamers” et de la Muhammadiyah indonésienne, ouvriront bientôt une école et un centre nutritionnel pour les enfants de Jamtholi.

     

    Article original