Archives de catégorie : S. Egidio

La Communauté S. Egidio a été fondée à Rome en 1968. Elle tient son nom d’une église romaine du quartier de Trastevere où son centre international est établi. Le mouvement compte plus de 70’000 personnes dans le monde, actives dans 70 pays sur tous les continents.

_______________________________________________

Journée des réfugié.es 2021 “Les nommer par leur nom”

Place St-Laurent  –  Lausanne 

Le samedi 19 juin de 14h00 à 18h00

Depuis 1993, plus de 44 000 personnes sont décédées en essayant de fuir vers l’Europe. La plupart se sont noyées dans la mer Méditerranée. D’autres ont été abattues aux frontières. Aux abords de l’Europe et en Afrique du Nord, des centaines de milliers d’êtres humains vivent dans des camps de réfugié.es sordides. Le monde, l’Europe et la Suisse regardent et ne font rien. La pandémie de Covid-19 rend la situation encore plus alarmante. Cela reste un scandale.

Recueillement interreligieux pour les “naufragés de l’espoir”

14h-15h00 : dans l’église St-Laurent.

Célébration organisée par S. Egidio, l’UVAM, Solidarité Églises Migration Vaud, l’ACAT, en mémoire des personnes qui ont perdu la vie sur la route de l’exil.

Stands et envoi de lettres aux autorités suisses

Dès 15h15 : sur la place St-Laurent à Lausanne.

Avec S. Egidio, UVAM, Solidarité Églises Migration Vaud, l’ACAT-Suisse, Beim Namen nennen, SOS Méditerranée, Amnesty, PAIRES, Action Parrainages, EPER. 

Cercle de Silence « Les nommer par leur nom »

16h-17h00 : sur la place St-Laurent à Lausanne.

Pour écouter les noms des personnes disparues sur la route de l’exil.

 

Migrants : les couloirs de la vie

Assurer le voyage et l’intégration de migrants vulnérables en Europe : depuis 2015, c’est ce que permettent les « couloirs humanitaires », initiés par la communauté S. Egidio et les Eglises protestantes italiennes. Les couloirs humanitaires concernent jusqu’à présent plus de 3’000 réfugiés du Liban, de Lesbos et d’Éthiopie, accueillis en Italie, en France, à Andorre et en Belgique. Une pratique encore trop timide ?

Continuer la lecture