Archives de catégorie : S. Egidio

La Communauté S. Egidio a été fondée à Rome en 1968. Elle tient son nom d’une église romaine du quartier de Trastevere où son centre international est établi. Le mouvement compte plus de 70’000 personnes dans le monde, actives dans 70 pays sur tous les continents.

_______________________________________________

Coronavirus : Jeunes pour la Paix s’organise en ligne

#RestiamoUniti: Restons unis pour “garder les yeux ouverts sur le monde”. Enfermés chez nous, au temps du COVID-19, les jeunes voient les amis par appel vidéo et vidéochat. Les Jeunes pour la Paix, habitués à se rencontrer “en chair et en os” – pour aider ensemble les aînés, les enfants, les personnes sans domicile et pour promouvoir la solidarité à travers des rencontres et des conférences – ont fait l’expérience d’une nouvelle manière de se rencontrer.

Continuer la lecture

Coronavirus : les cloches du Trastevere sonnent pour ceux qui souffrent

La Communauté de Sant’Egidio fait savoir que, tous les soirs à 20h, depuis la basilique Santa Maria in Trastevere, toutes les églises du quartier feront sonner leurs cloches pendant dix minutes en signe de proximité, de solidarité et de prière pour tous ceux qui souffrent ces jours-ci des conséquences du coronavirus, pour leurs familles et pour toutes les personnes les plus fragiles et à risque.

Continuer la lecture

Coronavirus : plus de solidarité pour protéger et n’oublier personne

Ne laisser personne seul, en particulier les personnes les plus fragiles et les plus vulnérables, se défendre du coronavirus. C’est l’exigence à laquelle cherche à répondre S. Egidio ces jours-ci, avec le sens des responsabilités, pour contribuer efficacement à contenir la contagion, conformément aux mesures nécessaires, en maintenant et si possible en renforçant les liens de solidarité qui pour tant de personnes représentent un soutien vital. 

Continuer la lecture

Coronavirus : “Ne fermons pas nos églises !“ proteste Andrea Riccardi

Non à la propagation de « l’épidémie de la peur » ! Alors que les autorités civiles exigent la suspension des messes dans certaines régions d’Italie et de France pour lutter contre le coronavirus Covid-19, Andrea Riccardi proteste. Fondateur de la communauté de Sant’Egidio mais aussi historien du christianisme, il rappelle que les catholiques n’ont jamais cessé de se rassembler, même pendant la peste de Milan et sous les bombes de la Seconde Guerre mondiale.

Continuer la lecture