A Munich, l’amitié et la solidarité ne partent pas en vacances

    Print Friendly, PDF & Email

    En ces jours de grande chaleur, beaucoup de personnes partent en vacances. Mais à Munich, l’amitié et la solidarité ne partent pas en vacances.

    Une grande fête d’été a été organisée au mois d’août avec la participation de plus de 200 personnes sans domicile qui viennent chaque semaine au restaurant de Sant’Egidio situé dans le quartier Schwabing à Munich. “Je suis de Sant’Egido”, disent beaucoup d’entre eux. Le jardin de l’église Saint-Sylvestre était décoré pour la fête, les tables couvertes d’une nappe, un repas délicieux et, en dessert, un gâteau fait maison.

    La particularité de la fête de cette année a été la présence des enfants de l’école de la paix et des personnes âgées. On a beaucoup dansé. 

    Sur les visages, souvent marqués par la dureté de la vie, brillaient la joie et la certitude de ne plus être abandonnés. Car Sant’Egidio est une grande famille qui accueille tout le monde.

    Les enfants de l’école de la paix ont eux aussi fêté l’été avec les personnes âgées et de nombreux hôtes. La musique et les jeux ont marqué la journée qui avait pour thème : “We are one”.

    Ces dernières semaines, les enfants ont vécu de nombreuses expériences enthousiasmantes. La plupart d’entre eux sont des réfugiés arrivés en 2015 à Munich et qui vivent aujourd’hui encore à l’hôtel. Leurs parents ont fui le Pakistan, l’Irak, le Nigeria, l’Afghanistan, la Syrie et le Sierra Leone.

    Les photos des moments forts de cette année ont été projetées : les excursions à la montagne et les promenades dans la nature, les fêtes.

    Les enfants ont évoqué la première fête en plein air lors de laquelle s’est produit le band, avec des pièces de théâtre et de la musique.
    Ce fut le couronnement d’une année spéciale, pleine d’expériences et de nouvelles amitiés, où l’on a pris conscience qu’un monde sans murs est possible et que, toujours, tout peut changer.