Ponts de paix à Cotonou (Bénin)

    Print Friendly, PDF & Email

    Samedi 20 octobre, à la « Maison du rêve », siège de la Communauté de Sant’Egidio à Cotonou, les principaux responsables religieux du Bénin, des personnalités du monde de la culture, de la société civile ainsi que des représentants politiques et diplomatiques ont exprimé avec force leur soutien à l’ « Esprit d’Assise » pour construire des ponts de paix.

    Sur l’invitation de la Communauté de Sant’Egidio, ils ont participé à deux tables rondes : l’une sur le rôle des religions devant la menace du terrorisme, l’autre sur la question des migrations dans l’avenir du monde, suscitant sur les deux questions un échange riche et passionné et d’intenses débats. Au cours des deux tables rondes,  la nécessité du « vivre ensemble » et de la collaboration pour la construction d’une paix plus stable et durable, au Bénin et dans le monde, est apparue comme un fil conducteur. Les participants ont fait part de leur estime et de leur gratitude pour l’engagement constant et fidèle de la Communauté de Sant’Egidio en faveur de la paix et du dialogue entre les religions et les peuples.

    La rencontre s’est enrichie cette année de la présence de nouvelles personnalités du monde religieux, en particulier du primat et nonce apostolique pour l’Afrique occidentale de l’Église orthodoxe syriaque et de personnalités influentes de l’Église protestante méthodiste et de l’Église des chrétiens célestes.

    Étaient également présents des représentants du monde musulman et des religions endogènes (en la personne du président de l’association des religions endogènes), ainsi que le directeur de l’institut catholique Justice et paix et l’ambassadrice de France.
    Les liens d’amitié et de collaboration se sont donc renforcés dans la conviction que les « Ponts de paix » sont une nécessité pour l’avenir du monde.