Le 20 octobre, Rome sera capitale de la paix

Print Friendly, PDF & Email

Le 20 octobre, à la rencontre internationale “Personne ne se sauve seul”, organisée par la Communauté de Sant’Egidio, participeront le Pape François, le Président Mattarella, le Patriarche Bartholomée Ier, des représentants de l’islam, de l’hébraïsme et du bouddhisme.

Un message vidéo de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, sera diffusé. Il y aura un moment de mémoire aux victimes de la pandémie et de toutes les guerres. A la fin de la rencontre, la signature d’un appel commun pour la paix.

COMUNIQUE DE PRESSE

Mardi 20 octobre, Rome sera la “capitale de la paix” avec la rencontre internationale “Personne ne se sauve seul. Fraternité et paix”. Il s’agit de la trente-quatrième rencontre dans “l’Esprit d’Assise” organisée par la Communauté de Sant’Egidio, après la journée historique voulue par le pape Jean-Paul II, en 1986. L’événement, qui débutera à 16h, réunira des leaders des grandes religions mondiales et des représentants de haut niveau des institutions civiles.

Cette rencontre a lieu à un moment difficile de l’histoire, marqué par la pandémie du Coronavirus et par de nombreuses guerres, plus anciennes, comme celle en Syrie qui dure depuis 10 ans, ou récentes, comme celle au Nagorny-Karabakh. Du coeur de l’Europe, il s’agira d’offrir au monde un moment solennel de réflexion, de rencontre et de prière: un message d’espoir pour l’avenir au nom du bien le plus grand, celui de la paix.

Après les prières des différentes religions selon leur tradition, dans des lieux distincts (les chrétiens dans la Basilique de l’Ara Coeli, en présence du Pape, du patricarche Bartholomée Ier et de représentants d’Eglises orthodoxes et protestantes, les leaders religieux se retrouveront, à 17h15, sur la place du Campidoglio pour la cérémonie finale. Après l’arrivée du président italien, Sergio Mattarella, auront lieu des prises de paroles de Andrea Riccardi, fondateur de la Communauté de Sant’Egidio, et de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, par message vidéo.

Ensuite, prendront la parole des représentants des différentes religions: le patriarche de Constantinople, Bartholomée Ier, le Grand rabbin de France, Haim Korsia, le secrétaire générale du Haut comité pour la Fraternité humaine (Islam), Mohamed Abdelsalam Abdellatif, le moine bouddhiste  Shoten Minegishi et pour conclure, le Pape François.

Une minute de silence suivra, en mémoire des victimes de la pandémie du Coronavirus et de toutes les guerres avec, ensuite, l’Appel pour la paix 2020 qui sera remis par un groupe d’enfants à des diplomates et des représentants du monde de la politique nationale (les Ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères italiens Luciana Lamorgese e Luigi Di Maio) et internationale.

Pour clôturer la rencontre, le pape François et tous les leaders religieux allumeront des cierges qui seront placés sur le candélabre de la paix.

Etant donné la situation de l’épidémie de COVID, seul un nombre restreint de personnes participera sur place. Le site preghieraperlapace.santegidio.org retransmettra tout l’évenement. Il est possible de s’inscrire pour suivre les directs: Participer à l’événement en ligne » dans les langues suivantes: Français, anglais, italien, espagnol, allemand, portugais et japonais.

 

Source: Le 20 octobre, Rome sera capitale de la paix: participeront le pape François, le président Mattarella et les leaders des religions / A la rencontre internationale “Personne ne se sauve seul”, participera également le patriarche Bartholomée Ier, ainsi que des représentants de l’islam, du judaïsme et du bouddhisme – Est prévu un message vidéo d’Ursula von der Leyen – Seront rappelées les victimes de la pandémie et de toutes les guerres – Au terme de la rencontre sera signé un appel commun en faveur de la paix