Fête pour la fin du Ramadan à la mensa de Sant’Egidio à Jakarta

Print Friendly, PDF & Email

Une fête de famille, dans un lieu qui, ouvert à l’occasion de l’année de la miséricorde, veut être le témoignage de l’amour gratuit des chrétiens pour tous : la mensa [restaurant pour les pauvres] de Sant’Egidio à Jakarta.

Aujourd’hui, cette “maison de l’amitié” a ouvert ses portes aux familles les plus pauvres de la région de Kedoya pour un grand banquet qui leur permet de célébrer dignement la fête de l’Idulfitri, laquelle marque la fin du mois de jeûne et de prière du Ramadan.

La mensa accueille chaque semaine environ 150 personnes à sa table : ce sont des personnes sans abri et des enfants des rues. Beaucoup d’entre eux se sont proposés pour aider et préparer la fête pour les autres.