Faire mémoire de la déportation des juifs de Rome

    Print Friendly, PDF & Email

    Rome s’arrête dimanche à 18h30 pour faire mémoire de la déportation des juifs. 16 octobre 1943 – 16 octobre 2018. Mémoire de la déportation des juifs de Rome. Une marche pour se souvenir. Car il n’y a pas d’avenir sans mémoire.

    On commémore cette année le 75° anniversaire du 16 octobre 1943, quand, sous l’occupation nazie de Rome, plus d’un millier de juifs romains furent arrêtés et déportés dans le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Seul un tout petit nombre d’entre eux, seize personnes dont une seule femme, revinrent chez eux.

    La Communauté de Sant’Egidio et la Communauté israélite de Rome, comme chaque année depuis 1994, commémorent ce moment tragique de la vie de la ville par un “pèlerinage de la mémoire”. Dans un message communiqué à l’occasion du 75e anniversaire de la déportation, le président de la République, Sergio Mattarella, s’est exprimé en ces termes : “Le sacrifice, les tribulations, le martyre de tant d’innocents, est un avertissement permanent fait à notre civilisation, qui s’est reconstruite en promettant solennellement “plus jamais” et qui est pourtant appelée chaque jour à vider de leur substance les résidus d’intolérance, à freiner les velléités d’abus de pouvoir, à affirmer les principes d’égalité et de respect des convictions de chacun ».

    Le souvenir du 16 octobre 1943 est un fait décisif pour renforcer la cohésion sociale de Rome et de l’Italie à un moment marqué par des épisodes récurrents de racisme. Il convient de souligner la présence significative, et qui s’est développée au fil des ans, de jeunes (élèves et étudiants des écoles et universités romaines) et d’immigrés “nouveaux Italiens”, ainsi que d’habitants de tous âges et de toutes confessions. La marche silencieuse à travers les rues du Transtevere et du quartier juif sera accompagnée de plusieurs panneaux indiquant les noms des camps de concentration nazis et se conclura près du Temple majeur de Rome avec les interventions de plusieurs personnalités.

    Dimanche 21 ottobre 2018, à 18h30

    Après l’intervention de don Marco Gnavi, curé de Santa Maria in Trastevere, une marche silencieuse partira de la place S. Maria in Trastevere à rebours du parcours effectué par les déportés ce 16 octobre 1943, qui, depuis le quartier juif, furent conduits au Collegio militare dans le Transtevere avant d’être enfermés dans les trains à destination d’Auschwitz-Birkenau, jusqu’au Portique d’Octavie

    A la fin de la marche sont prévues les interventions de :

    • Angelo De Donatis, cardinal vicaire pour le diocèse de Rome
    • Riccardo Di Segni, Grand Rabbin de Rome
    • Ruth Dureghello, présidente de la Communauté israélite de Rome
    • Virginia Raggi, maire de Rome
    • Andrea Riccardi, fondateur de la Communauté de Sant’Egidio
    • Nicola Zingaretti, président de la région Latium

    Parcours de la marche