Le pape inaugure une maison pour les sdf dont s’occupera S. Egidio

Print Friendly, PDF & Email

À la veille de la 3e Journée mondiale des pauvres, le 15 novembre 2019 à 17h00, le Saint-Père a visité et inauguré un nouveau centre d’accueil de nuit et de jour à Palazzo Migliori, à quelques mètres de la colonnade de Saint-Pierre. Le nouveau centre est confié à l’Aumônerie de Sa Sainteté et donné en gérance à la Communauté de Sant’Egidio.

Le pape François a été accueilli à l’entrée par l’Aumônier, le cardinal Konrad Krajewski, par Mgr Nunzio Galantino, président de l’APSA (Administration du patrimoine du siège apostolique), par le Pr. Andrea Riccardi et le Pr. Marco Impagliazzo, respectivement fondateur et président de la Communauté de Sant’Egidio.

Après une brève visite du rez-de-chaussée, réservé à l’accueil de jour, décoré de peintures d’époque moderne, le Saint-Père s’est rendu dans la chapelle du centre au premier étage, dédiée à saint Georges. Contemplant les lieux, il a eu ce commentaire : « la beauté guérit ! ».

Le pape a  visité ensuite l’étage affecté aux logements, le troisième étage, ainsi que les salles réservées au réfectoire, au second étage, s’entretenant à table avec des personnes qui résideront au centre et avec des bénévoles. Parmi eux, certains habitaient dans la rue. Ils ont trouvé aujourd’hui un travail et un logement stable et ils s’engagent comme bénévoles dans la structure. Au fil de la conversation avec eux, le pape François a parlé de la culture du déchet et du besoin de retrouver un sentiment de responsabilité envers les plus pauvres.

Il a écouté le récit des bénévoles qui, depuis plusieurs années, apportent les repas à ceux qui vivent dans la rue et les difficultés qu’ils rencontrent pour organiser les obsèques des personnes qui décèdent dans la rue. Le Saint-Père s’est souvenu de l’habitude qui existait dans sa jeunesse d’avoir une assiette prête, pendant les repas, particulièrement les jours de fête, pour eux qui en avaient besoin, en soulignant la nécessité d’ « éduquer les jeunes à la compassion ».

Andrea Riccardi a déclaré : « Je crois que la chose importante est que nous sommes ici devant le Vatican, à l’intérieur et dans le cœur du pape ; les pauvres ont leur maison devant le pape. Nous sommes sur le territoire du Vatican, un territoire qui appartient au Vatican et nous, de Sant’Egidio, nous sommes infinement heureux de collaborer avec l’Aumônerie vaticane ».

VOIR LE DIAPORAMA >>

LE LIEU

La structure, située à quelques mètres de la colonnade de la place Saint-Pierre, occupe tout un bâtiment de quatre étages (près de 2000 mètres carré), propriété du Vatican, en zone extraterritoriale. Le pape François a voulu destiner ce bâtiment, libéré par une congrégation religieuse féminine qui l’a utilisé jusqu’à il y a quelques mois, à une œuvre de charité pour les personnes les plus nécessiteuses et en difficulté. Par conséquent, l’administration du patrimoine diu Saint-Siège a confié cet immeuble en location à l’Aumônerie apostolique qui sera géré par la Communauté de Sant’Egidio.

Le nouveau centre d’accueil de jour et de nuit, dénommé Palazzo Migliori, porte le nom de la famille propriétaire du bâtiment qui l’a ensuite cédé au Saint-Siège en 1930. Il s’agit d’un immeuble construit au début du 19e siècle, avec un intérieur élégant et noble, équipé d’un ascenseur pour permettre l’accès aux personnes âgées et aux personnes porteuses de handicap. Au premier étage se trouve une vaste chapelle, réservée à la prière personnelle et communautaire des bénévoles et des hôtes.

Les chambres pour l’hébergement de nuit occuperont les troisième et quatrième étages et pourront accueillir jusqu’à cinquante personnes, hommes ou femmes, un nombre qui pourra augmenter en période de grand froid. Le personnes accueillies pour la nuit pourront profiter du petit-déjeuner et du dîner préparés dans le réfectoire au deuxième étage. La cuisine du centre, bien équipée, servira aussi à un groupe de bénévoles et de diacres permanents du diocèse de Rome pour préparer les plus de 250 repas chauds qui, depuis plusieurs années déjà, sont distribués le soir aux pauvres qui trouvent refuge dans les plus importantes gares ferroviaires de la ville : Termini, Tiburtina et Ostiense.

Les premier et deuxième étages seront aussi destinés à un service de jour, toujours géré et animé par des bénévoles, avec des salles pour l’écoute et la conversation, l’accès aux ordinateurs, la lecture et la récréation et pour d’autres activités éducatives et culturelles. Tous les travaux, exécutés par un groupe de sans abri et d’entreprises du bâtiment, ont été suivis et financés par l’Aumônerie Apostolique, à travers les dons qui proviennnent de la distribution des parchemins de bénédiction apostolique et grâce aux contributions généreuses de donateurs privés. De plus, l’Aumônerie, avec la Communauté de Sant’Egidio, s’engage à soutenir financièrement toutes les activités du centre.

VOIR LE DIAPORAMA >>

 

Source: “La beauté guérit !” Le pape François inaugure une nouvelle maison pour les sans domicile près de la colonnade de Saint-Pierre / Elle sera gérée par l’Aumônerie Apostolique et la Communauté de Sant’Egidio