Journée des Roms : « Non à l’isolement d’un peuple dont la moitié a moins de 18 ans »

    Print Friendly, PDF & Email

    Dimanche 8 avril est célébré le Romano Dives, la journée internationale des Roms, qui constitue la minorité la plus nombreuse d’Europe. La Communauté de Sant’Egidio adresses ses vœux à tous les Roms (et aux populations romani qui s’identifient avec ce nom) et saisit cette occasion pour relancer ses propositions regardant la présence de ce peuple – largement composé d’enfants et de jeunes – en Italie et en Europe.

    Il est nécessaire d’investir sérieusement sur l’intégration et, en même temps, de dépasser les politiques qui créent de l’isolement (comme par exemple les « camps rom » institutionnels), pour faire connaître l’histoire de ce peuple (qui a vécu le Porrajmos, l’extermination durant la seconde guerre mondiale), et miser sur un programme sérieux de scolarisation.

    La Communauté de Sant’Egidio – engagée depuis de nombreuses années aux côtés des Roms et Sintis en Italie et en Europe – demande de concentrer les efforts dans les secteurs suivants :

    – Scolarisation de qualité : Roms et Sintis sont un peuple d’enfants et de jeunes (environ 50 % des 140 000 présents sur le territoire italien ont moins de 18 ans). Seul un investissement sérieux sur l’instruction et la formation permettra l’intégration complète (c’est-à-dire ni exclue, ni assimilée) de la génération actuelle.

    – Dépassement de la logique de l’urgence : la présence des Roms et Sintis n’est pas occasionnelle ou épisodique, il est donc évident que des politiques constamment concentrées sur l’urgence ne favorisent pas l’intégration et sont souvent cause de gaspillage des fonds publics.

    – Mise en œuvre d’une nouvelle politique du logement : les « camps rom » (créés ces dernières années pour répondre à des paramètres culturels largement dépassés) constituent souvent des lieux d’exclusion – également physique – dans la société. Il est nécessaire de mettre en œuvre de nouvelles politiques d’insertion par le logement qui pourraient se révéler plus économiques et certainement plus inclusives.

    A l’occasion de la journée du 8 avril 2018, une délégation de Roms et Sintis, avec la Communauté de Sant’Egidio, participera à l’angélus de pape François place Saint-Pierre.

    Source: www.santegidio.org