Mort à Vif

    Print Friendly, PDF & Email

    A l’occasion de la journée internationale “Villes pour la vie, villes contre la peine de mort”, Joséphine Maillefer et Hans Kang ont créé un spectacle intitulé “Mort à vif. Exécution avec lectures, piano et préméditation”. A découvrir le jeudi 30.11.2017 à 19h à la salle de paroisse Espace Martin Luther King (rue St-Laurent 13).

     

    Présenté en partenariat par ACAT, Amnesty International, lifespark et S. Egidio.

    Absurde, inhumaine, la peine capitale reste en vigueur dans de nombreux pays. La lecture de textes de divers auteurs et époques révèle un univers arbitraire dans lequel la justice n’est qu’une machine défectueuse qui transforme des femmes et hommes en numéros pour les tuer.

    Respirations entre les textes, des mélodies simples sont interprétées au piano. Des objets placés entre les cordes de l’instrument colorent son timbre, du velours aux vibrations grinçantes.

    Cette performance inédite tisse un lien entre le public et les condamné-e-s, présentant avec un trait d’humour noir les horreurs du système.

    Au travers de l’association Inmates’ Voices, la compositrice Joséphine Maillefer a créé plusieurs projets artistiques donnant voix aux condamnés à mort: le choeur Inmates’ Voices choir (2013, 2015), la performace musico-théâtrale Inmates’ Voices lettres (2014, 2016) puis l’exposition Couloi’Art.