Un documentaire sur la peine de mort aux Etats-Unis

Print Friendly, PDF & Email

“Honk” a été projeté le mercerdi 28 novembre 2012 à Lausanne dans le cadre de l’initiative “Villes pour la vie, villes contre la peine de mort“. Florent Vassault, coréalisateur de ce documentaire consacré à la peine de mort aux Etats-Unis, était présent.

honk

Une cinquantaine de personnes étaient présentes mercredi 28 novembre au Zinéma pour visionner “Honk”, de Florent Vassault et Arno Gaillard. Un documentaire façonné de rencontres, aux Etats-Unis, avec des personnes touchées de près par la peine de mort: des proches de victimes, la mère d’un condamné, un ancien détenu du couloir de la mort,…

Projection du documentaire "Honk"
Soirée organisée par ACAT, Amnesty, Lifespark et Sant’Egidio. (photo: M. Steck)

 

Cette projection prenait place dans le cadre des manifestations “Villes pour la vie, villes contre la peine de mort” qui ont lieu chaque année autour du 30 novembre. A Lausanne, plusieurs associations se sont alliées ces dernières années avec la Communauté de Sant’Egidio pour mettre sur pied des événements: l’ACAT, Lifespark et Amnesty International. A Lausanne, plusieurs membres de Sant’Egidio entretiennent une correspondance avec un condamné à mort.

 

Projection du documentaire "Honk"
Le cinéaste Florent Vassault, 2e depuis la gauche. (photo: M. Steck)

 

“Villes pour la vie – villes contre la peine de mort”

Le 30 novembre est devenu un rendez-vous international dans la lutte en faveur d’un système de justice plus respectueux. Des centaines de villes dans le monde ont éclairé un monument symbolique et ont eu lieu des signatures en faveur de l’abolition de la peine de mort. La commune de Lausanne illuminera la Cheminée de Pierre-de-Plan à cette occasion.

5 millions de personnes ont signé la pétition pour un moratoire universel, lancée par la Communauté de Sant’Egidio en collaboration avec Amnesty International et d’autres organisations du monde entier puis remise à l’Assemblée générale des Nations unies en 2007.

Ce texte demande un moratoire sur les condamnations et les exécutions en vue de l’abolition universelle de la peine de mort.Cette pétition souligne la triple inhumanité de la peine de mort:

Quelle que soit la méthode d’exécution employée, il n’y a pas de manière humaine de tuer

Quel que soit le pays, les couloirs de la mort sont inhumains

Quelle que soit la durée, l’attente de la mort déshumanise les condamnés à mort

D’importants progrès ont été accomplis sur la voie de l’abolition de la peine capitale à l’échelle mondiale et. à ce jour, 141 pays ont supprimé la peine de mort de leur législation ou ont cessé de l’appliquer.

A l’occasion du 4e vote d’une résolution de l’Assemblée générale des Nations unies, qui aura lieu en décembre 2012, nous enjoignons tous les pays à soutenir la résolution et tous les gouvernements qui continuent à utiliser la peine de mort à établir un moratoire sur l’application de cette peine inhumaine en vue de son abolition universelle et définitive !

“Du moratoire à l’abolition de la peine de mort” (document Word).

“10e journée internationale des villes contre la peine de mort” (Radio Télévision Suisse, Journal du Matin, 30.11.2012).

“Religions et peine de mort” (Radio Télévision Suisse, Hautes Fréquences, 02.12.2012).